SILAB
Partie privée : S'identifier

Actualités

L'organisation des lipides en cas de xérose : la solution au problème ?

 jeudi 24 janvier 2019

Publié dans International Journal of Cosmetic Science 
en décembre 2018, p. 549 - 554

Auteurs R. Vyumvuhore, R. Michael-Jubeli, L. Verzeaux, D. Boudier, M. Le Guillou, S. Bordes, D. Libong, A. Tfayli, M. Manfait et B. Closs

Bien que la xérose soit un désordre cutané couramment retrouvé au sein de la population, aucune étude in vivo globale n’est disponible. Ainsi, l’objectif de ce travail était de caractériser la peau xérotique de l’échelle macroscopique à l’échelle moléculaire, in vivo, par une approche non-invasive.

Des mesures biométriques ont démontré que la peau xérotique présente une augmentation de la perte insensible en eau et une diminution du taux d’hydratation. La microscopie confocale a montré une altération de la morphologie cellulaire dans la peau xérotique. De plus, la microspectroscopie confocale Raman a démontré, in vivo et de manière non-invasive, un manque d’organisation et de conformation des lipides avec la xérose. Enfin, les analyses par CLHP ont révélé que les trois sous-classes de céramides (NdS, NS et EOP) sont significativement diminuées dans la peau xérotique.

Cette étude a ainsi mis en évidence des paramètres discriminants entre les peaux normales et xérotiques. Ces résultats ont soutenu le développement de COHESIUM®, un ingrédient actif naturel réparateur et hydratant.