SILAB
Partie privée : S'identifier

Inspiration

Développement durable

Digitaliser pour libérer le potentiel humain

02 avril 2021   |   Temps de lecture : 2 Minutes   |   Partager :

Le mythe du remplacement de l’homme par la machine est aussi ancien que la technologie et a encore de beaux jours devant lui. Et qui sait, elle finira peut-être par prendre le dessus ! En attendant, nos amis les ordinateurs peuvent être d’une grande aide pour nous débarrasser de certaines tâches fastidieuses et répétitives, et ce, dans l’ensemble des métiers de l’entreprise.

Digitaliser pour libérer le potentiel humain

Des actions aussi fastidieuses que vitales pour le fonctionnement de l’entreprise

Pour réussir son passage dans la dématérialisation, il faut d’abord prendre le temps d’étudier ses besoins afin d’identifier et différencier ce qu’il est important de digitaliser. La prise de recul est nécessaire pour calibrer un projet pertinent. Toutes les actions chronophages pour les métiers de l’entreprise, mais qui ont néanmoins un intérêt certain pour ceux-ci, sont éligibles. Bref, il faut cibler ce sur quoi l’homme n’a aucune valeur ajoutée mais qui ne saurait être éludé au risque de mettre en danger la bonne marche de l’entreprise. Évidemment, on pense d’abord à un grand nombre de tâches administratives incontournables (comptabilité, gestion RH, etc.) mais cela va bien plus loin : opérations de production, de contrôle qualité, de supervision opérationnelle. Toutes ces actions sont légitimes pour une digitalisation intelligente.

Fluidifier le parcours business de bout en bout

L'accent mis par l'Organisation mondiale de la Santé sur la dématérialisation est aussi une opportunité évidente de faciliter, accélérer et fiabiliser les interactions avec un écosystème friand de fluidité et d’instantanéité. C’est le cas des clients bien sûr, mais aussi de l’ensemble des partenaires d’une entreprise, fournisseurs en tête. En effet, l’agilité du numérique, c’est l’assurance d’une réactivité nécessaire pour sécuriser les meilleurs approvisionnements (thématique particulièrement stratégique dans le contexte actuel), d’en gérer et tracer l’ensemble du cycle de vie au sein de l’entreprise jusqu’à leur livraison finale sous forme d’un produit fini sur lequel a pu se concentrer tout le savoir-faire humain.

L’humain, rien que l’humain

Car c’est bien là tout l’enjeu d’un projet de dématérialisation réussi. Bien sûr, les économies générées sont intéressantes. Bien sûr, la fluidité des relations à l’intérieur et l’extérieur de l’organisation est devenue le prérequis pour une entreprise moderne trouvant sa place dans un marché se ruant sur le numérique. Pourtant, l’intérêt principal se trouve du côté de l’être humain : celui-ci se voit délivré de lourdeurs administratives, techniques qui parfois vont jusqu’à prendre le pas sur le cœur de métier. Au-delà du numérique, une entreprise forte est une entreprise créative, qui innove sans cesse et qui s’en donne les moyens. Le premier de ces moyens étant le temps, la dématérialisation devient un enjeu stratégique, et ce, pour l’ensemble d’une entreprise.

La transformation digitale appliquée aux ressources humaines

Tous les métiers de l’entreprise se transforment au rythme des évolutions numériques et technologiques. Chez SILAB, les ressources humaines mettent à profit ces bénéfices afin d’accompagner la croissance de l’entreprise. Ce sont en réalité toutes les missions de la fonction RH qui se dématérialisent : la gestion administrative du personnel, mais aussi le recrutement, la formation, la gestion des carrières et des performances. L’objectif est d’automatiser les processus mais surtout d’accompagner les collaborateurs et les managers dans de nouvelles expériences utilisateur tout en apportant à la Direction des outils d’analyse.

Vous l’aurez compris, les avantages d’une digitalisation ciblée sont majeurs. Ils sont directs et peuvent même être décisifs à plus ou moins long terme selon le secteur d’activité. Mais l’important, c’est que digitaliser malin, c’est d’abord miser sur l’humain.

Florian Iturria

Responsable Sécurité des Systèmes d’Information
Ingénieur en sécurité des systèmes d'information, je suis en charge de la cyberdéfense de SILAB depuis 2019 après avoir passé dix ans dans le domaine du conseil. Également responsable de la conformité réglementaire, légale et qualité, je définis les stratégies permettant d'atteindre l'ensemble de ces objectifs.

Co-autrice : Hélène Plenert, Responsable Développement RH