SILAB
Partie privée : S'identifier

Actualités

L’Inserm, Inserm Transfert et SILTISS signent un accord de licence dans le domaine des biomatériaux d’origine naturelle

 mardi 26 avril 2016

Spin-off de SILAB, SILTISS devient un nouvel acteur de la régénération tissulaire, fondée sur les travaux de deux équipes Inserm de Paris et Bordeaux.

La société SILTISS, nouvelle filiale du groupe SILAB créée en janvier 2016, acquiert les droits exclusifs d’utilisation d’une technologie d’ingénierie tissulaire élaborée par l’Inserm.

Le 19 avril 2016 à Brive, au siège de la société, a eu lieu la signature du contrat de cession de licence exclusive d’un portefeuille de quatre brevets de l’Inserm, entre Pascale AUGÉ, Présidente du Directoire d’Inserm Transfert, et Jean PAUFIQUE, Président-Fondateur de la société SILTISS.

SILTISS a pour vocation le développement, la production et la commercialisation de biomatériaux d’origine naturelle qui favorisent ou induisent les processus de régénération tissulaire. Les premières applications concernent des substituts osseux pour le secteur orthopédique, dentaire et la chirurgie maxillo-faciale. Ces dispositifs médicaux de classe III sont issus de biomatériaux innovants à base de polysaccharides naturels implantables qui stimulent la régénération tissulaire osseuse et nécessitent un marquage CE avant commercialisation. D’autres applications devraient suivre.

Je me réjouis de la signature, aujourd’hui à Brive, de cet accord de licence qui, à bien des égards, est emblématique du rôle d’Inserm Transfert dans l’écosystème national de l’innovation. Au travers de SILTISS, filiale de SILAB, Inserm Transfert confie le développement d’une technologie très clairement prometteuse d’abord à un partenaire industriel français, ensuite aux meilleurs dans leur domaine d’expertise; c’est pour SILAB l’opportunité de se renforcer et d’élargir son activité, et pour Inserm Transfert celle de lui conférer un avantage différenciant nécessaire à sa croissance.indique Pascale AUGÉ, présidente du Directoire d’Inserm Transfert.

Cette nouvelle société se dote de moyens technologiques, humains et financiers pour aborder des développements ambitieux de produits innovants en médecine réparatrice. C’est une réelle opportunité de permettre le transfert d’activités de recherches biomédicales vers l’industrie précise Didier LETOURNEUR, Directeur de Recherche CNRS et Directeur de l’U1148 Inserm, co-fondateur de SILTISS, récemment récompensé du Prix George Winter de la Société Européenne des Biomatériaux.

Dès à présent, SILTISS bénéficie de la puissance financière et opérationnelle du groupe SILAB qui met à sa disposition ses locaux, ses salles propres offrant des classes A/B ou ISO 5, et ses nombreuses expertises, en particulier celles de ses équipes de R&D. Cela se concrétise déjà par la préparation de certification ISO 13485 de SILTISS et le lancement des phases pré-cliniques, puis cliniques permettant l’obtention du marquage CE, indispensables avant toute commercialisation d’un dispositif médical.

Depuis sa création, SILAB s’est imposée comme un leader mondial sur le marché des actifs naturels destinés à la peau saine. Son expertise scientifique et technologique largement reconnue aujourd’hui conduit naturellement le groupe SILAB à s’ouvrir au domaine de la reconstruction et la réparation des tissus lésés avec la création de sa filiale SILTISS. Le potentiel de telles applications est vaste et je souhaite à SILTISS la même réussite et le même développement exemplaire que sa grande sœur SILAB.déclare Jean PAUFIQUE, Président-Fondateur de SILAB, Président et co-fondateur de SILTISS.

A propos de SILTISS

Née de la rencontre entre Jean PAUFIQUE, biologiste, brillant entrepreneur, et Didier LETOURNEUR, éminent chercheur en Biomatériaux, SILTISS est une société au capital de 300 000 euros, soutenue par le financement d’un fonds indépendant, Biotech Développement SILAB - Jean PAUFIQUE, dont la volonté est d’apporter un soutien technique et financier à de jeunes sociétés innovantes dans le secteur des biotechnologies. Elle bénéficie également de l’appui de deux administrateurs reconnus pour leur expertise dans ce secteur, Joëlle AMÉDÉE, Directeur de Recherche à l’Inserm à Bordeaux en Bioingénierie Tissulaire (U1026), et Jean-Christophe FRICAIN, Professeur des Universités à l’Unité de Formation et de Recherche d’odontologie, Praticien Hospitalier au CHU de Bordeaux, Directeur de l’U1026.

A propos d’Inserm Transfert

Inserm Transfert SA est la filiale de droit privé de l’Inserm fondée en 2000 ; elle est en charge de la mission de valorisation de l’Institut. Elle gère l’intégralité du transfert des technologies et des connaissances issues des laboratoires de recherche de l’Inserm vers les industries de santé - de la déclaration d’invention, la maturation de projets innovants jusqu’à la conclusion de partenariats industriels.